Inauguration du réseau e-gouvernement

« le fondement du développement du numérique au Togo », Cina Lawson

Le Chef de l’Etat a inauguré lundi en présence de plusieurs autorités du pays et des membres du corps diplomatique au Togo le réseau e-gouvernement,une initiative lancée 2014 et qui vient de voir aboutie sa première phase de réalisation.

Moderniser l’administration togolaise pour qu’elle délivre un service plus performant au citoyen, tel est le credo du ministère des postes et de l’économie que dirige Cina Lawson depuis quelques années. Le projet e-gouvernement dudit ministère a été inauguré ce 24 avril à Lomé par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

E-gouvernement, c’est un réseau haut débit reliant institutions publiques et privées, pour les rendre plus performantes, compétitives et proches du citoyen. Le projet vise la mise en réseau les services administratifs du pays par fibre optique de 250km. Plusieurs services en ligne (e-commerce, création d’entreprise en ligne, e-santé, etc.) seront promus.

« Cette nouvelle brique que constitue le réseau e-gouv marque le fondement d’un développement sans précédent du numérique dans notre pays. Aucun effort ne sera épargné dans la mise en place d’un Togo solidement connecté, accessible à tous, et bien sûr au service de tous nos citoyens », a indiqué Cina Lawson avant d’ajouter « A terme, nous travaillons sur l’archivage numérique et la dématérialisation complète des démarches et procédures de l’administration pour que le citoyen puisse les accomplir en ligne ».

La première phase achevée concerne le déploiement à Lomé d’un réseau de fibre optique reliant les bâtiments de l’administration, les hôpitaux et les universités. 287 institutions (439 bâtiments) publiques et privées en ont bénéficié. Selon le ministère de l’économie numérique, les agents des bâtiments raccordés par la fibre optique profitent maintenant d’un accès internet haut débit si l’intérieur du bâtiment est câblé à partir de l’arrivée du réseau e-gouv dans leur local technique.

Après cette étape, place à l’extension du réseau aux établissements privés et aux particuliers et sur tout le territoire national.

Notons que les travaux ont été réalisés par la société chinoise Huawei grâce à un financement concessionnel de l’Exim Bank of China à hauteur d’environ 25 millions de dollars à travers un prêt à taux concessionnel dans le cadre de la coopération sino-togolaise.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don