Le ministre Gilbert Bawara au sortir de la cérémonie de proclamation des résultats provisoires définitifs des législatives 2013

Législatives 2013

Un processus exemplaire selon Bawara

« C’est un processus exemplaire et nous le devons à l’engagement et à la contribution de l’ensemble des togolais  », a indiqué mardi Gilbert Bawara, ministre de l’Administration territoriale, à la fin de la cérémonie de publication des résultats provisoires des législatives de 2013.

M Bawara attribue ce mérite au peuple togolais, aux partis politiques, à la société civile et également aux hommes des médias qui, selon lui, ont contribué à un processus apaisé sans incident et sans violence.

Il souligne tout de même qu’à la à la veille de ces élections, il y avait un climat de tension, de crispation et même parfois d’incertitude quant à la tenue du processus électoral et la participation de certaines forces politiques.

« Parfois, il y eu des heurts, entre les cortèges et les militants des différentes sensibilités. Il y a eu aussi le jour du vote quelques difficultés mineures des bureaux de vote qui ont ouvert en retard, du matériel qui manquait  », souligne le ministre.

Mais au finish, note le ministre, « ça a été un processus consensus et inclusif  ».

Faisant un bref aperçu sur les facteurs ayant contribué à la réussite de ce processus, Gilbert Bawara affirme que : « des mesures d’apaisement ont été prises, la décrispation du climat politique est intervenue, un consensus s’est dégagé sur les conditions d’organisation de ces élections, le jour du scrutin tout s’est bien passé, après la campagne électorale qui a été paisible  ».

 

 

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don