Pour l’eau dans la ville de Kara

Un prêt de 12 milliards CFA du fonds Kowétien au Togo

L’argent servira à entreprendre des travaux de captage d’eau des sources et la construction à Sara (BAFILO) d’une station de traitement, la construction d’un réservoir surélevé, en l’occurrence un château d’eau à l’entrée de Kara Sud, l’extension du réseau à Atchangbadè et Djamdè, localités situées au Sud-Ouest de la ville de Kara.

La réalisation de ce projet permettra d’augmenter la capacité de production journalière en eau potable de la ville de Kara à 17 500 m3 contre 7 500 m3 auparavant. Ceci va contribuer à améliorer le cadre de vie des usagers et leurs conditions de vie.

Ce projet vise également à soutenir le développement socio-économique de la ville de Kara et de ses environs, notamment Pya, Niamtougou, Pagouda, Kétao et Kanté à travers, un renforcement et une extension du système existant d’alimentation en eau potable de la ville de Kara et de ses environs, un renforcement de l’alimentation en eau potable de Défalé, une densification du réseau par des branchements privés, une desserte en eau potable des localités de Bafilo et autres localités situées sur le parcours du réseau d’alimentation vers Kara.

Le ministre de l’économie et des finances Sani YAYA et Nedhal ALOLAYAN, Directeur adjoint du Fonds Koweitien ont signé les documents pour cet accord de prêt.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don