Crise en Centrafrique

Un premeir groupe de Togolais rapatriés au pays

Le Gouvernement ne veut pas laisser ses fils et filles mourir dans la crise centrafricaine où chrétiens et musulmans s’entredéchirent à cause du pouvoir.

 Et pour les épargner du chaos, l’Etat togolais a rapatrié pour le moment, un groupe d’une quarantaine d’hommes, de femmes et d’enfants. Ils sont arrivés en terre togolaise le 15 janvier 2014 à Lomé via Cotonou.

Plusieurs personnalités sont allées les accueillir avant de les installer sur le site du centre des Sinistrés d’Agoè Logopé.

Geste que Mme la Ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation a salué à sa juste valeur. Ils ont été accueillis par Mme Dédé Ahoefa EKOUE avec à ses cotés le Col. Damehame YARK, ministre de la sécurité et de la protection civile et Robert DUSSEY, ministre des Affaires étrangères et de la coopération.

 

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don