Le « Shooting live »

Un concours qui allie démarche et mannequinat

La première édition du concours « Shooting live », un évènement novateur ouest-africain de modèles photo a tenu ses promesses ce samedi à Lomé, avec la participation de vingt (20) candidats dont dix (10) hommes et dix (10) femmes.

Première fois au Togo, le « Shooting live », est un concours qui allie démarche et mannequinat.

En une durée de deux (2) heures de temps, parsemées de la présentation des collections de huit (8) stylistes togolais, les candidats présentant une silhouette, une grandeur et une démarche sublimes, ont démontré à la fois leur finesse de mannequin et de modèle à travers un défilé et des poses-photos, au grand bonheur d’un public émerveillé.

Ont été retenu pour la circonstance, deux (2) lauréats notamment Symon Bender pour les hommes et Alexandrine Hantz du côté des femmes.

Cette première édition, selon les organisateurs, est un succès et une réussite pour eux. « L’idée de ce concours, est né du fait que j’étais mannequin et pour cela, il faut innover. C’est de là qu’est né le Shooting Live, une séance photos en temps réel », a confié M. Edimess Folly, président d’« Action+ », une association socio-culturelle qui œuvre dans le développement culturel et social, initiatrice du « Shooting Live ».

Pour information, la deuxième édition pourra se tenir au Bénin, au Ghana ou dans un pays ouest africain où le besoin se fait le plus sentir.

Le président du jury, M. Fall Touré, a pour sa part précisé que les deux lauréats ont la silhouette pour plaire aux stylistes qui aimeraient travailler avec eux. « Nous voulons que les mannequins que nous allons devoir envoyer à l’international respecte les normes et savent marcher et poser », a-t-il expliqué.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don