Commerce des psychotropes au Togo

Tolérance zéro à l’égard du tabac

L’exécutif togolais en Conseil vendredi a autorisé la ratification du protocole de Séoul interdisant le commerce illicite des produits du tabac.

Le Togo ratifiera prochainement le protocole d’élimination du commerce illicite des produits du tabac. Adopté le 12 novembre 2012 à Séoul par la Convention cadre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce protocole entend « combattre, dans un objectif de santé publique, le trafic illicite du tabac en assurant un contrôle accru de la chaîne logistique de l’offre du tabac, notamment par une meilleure traçabilité des produits, le renforcement des sanctions pénales et la coopération internationale des services de répression de fraudes et des services judiciaires ».

Pour le Togo, cette mesure permettra « de renforcer son arsenal juridique en matière de protection de la santé publique, notamment la loi n°2010-017 du 31 décembre 2010 relative à la production, à la commercialisation et à la consommation du tabac et de ses produits dérivés ». « Le Togo pourra ainsi bénéficier des ressources et des technologies pertinentes pour éliminer toutes les formes du commerce des produits du tabac et de ses produits dérivés », précise le communiqué sanctionnant le conseil des ministres.

Selon l’OMS, l’épidémie de tabagisme tue près de 6 millions de personnes chaque année. Plus de 5 millions d’entre elles sont des consommateurs ou d’anciens consommateurs, et plus de 600 000, des non-fumeurs involontairement exposés à la fumée.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don