Rencontre Premier ministre-Comité des enseignants

Statut particulier des enseignants : dans un très bref délai

Le Premier ministre, chef du Gouvernement Komi Selom Klassou a reçu ce mercredi 26 juillet 2017 le rapport d’étape du comité de rédaction du statut particulier des enseignants mis en place fin mars dernier par le gouvernement.

Selon M. Adamah Kankoe, président dudit comité, les travaux de la cellule ont commencé par de larges consultations avec les acteurs de l’éducation nationale, à savoir, centrales et fédérations syndicales des enseignants, représentées ou non au cadre permanent de concertation (CPC), à l’instar de la Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET), les responsables de parents d’élèves, les représentants des enseignants confessionnels catholiques et protestants.
Ces consultations, qui ont commencé à Lomé, se sont étendues à toutes les six régions éducatives de notre pays où des répondants des syndicats de l’enseignement ainsi que les responsables de l’éducation nationale (directeurs régionaux, inspecteurs, conseillers pédagogiques, enseignants désignés par les fédérations et des acteurs volontaires) ont reversé au comité leurs diverses contributions pour faciliter l’élaboration d’un texte consensuel.

Le Comité a ainsi « écouté et recueilli des contributions dans un esprit participatif et dans un engouement réel », selon M. Adamah.

A l’issue des cette première étape de collecte d’informations et de contributions, le tout enrichi d’une documentation approfondie sur les expériences des pays voisins, le comité s’est retiré à deux reprises à Kpalimé pour entamer la rédaction de l’avant projet portant statut particulier des enseignants.

« A ce jour, les travaux ont suffisamment avancé. La proposition du comité sera remise au gouvernement dans un très bref délai », promet M. Adamah Kankoe à la tête d’un comité de huit membres.

Le Premier ministre était entouré, lors de la rencontre avec le comité de rédaction, des ministres Gilbert Bawara de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative ; Komi Palamwé Tchakpélé des Enseignements primaire, secondaire et de la Formation professionnelle ; Georges Aidam, chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ; Elliott Ohin, ministre auprès du Premier ministre et de M. Simféitchéou Pré, Directeur de cabinet du Premier ministre.

Source : Service de communication Primature

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don