Revue de presse du jeudi 18 mai

Qui veut bien diriger ménage sa monture !

Les journaux parus jeudi se sont penché sur plusieurs sujets allant du séminaire gouvernemental au périple du HCRRUN en passant par la nomination du gouvernement français et la gestion à la CEET.

La réforme administrative pour une meilleure politique de développement durable, voilà le premier sujet au cœur de plusieurs journaux jeudi. Echo du Pays écrit « Le Togo veut passer d’une administration de moyens à une administration de missions ». Le journal fait là référence à un séminaire gouvernemental ouvert à Lomé le 16 mai par le premier ministre, Selom Klassou, rencontre qui porte pour thème « Transformer la gouvernance et l’administration publique au Togo pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable ». Golfe Info précise que la mauvaise gouvernance et la faible compétitivité de l’administration publique togolaise sont « des faiblesses à corriger pour voir le Togo parvenir à ses objectifs ».

Sur le même sujet, Liberté est sans complaisance, « Administration publique togolaise : les éternels maux résistent au folklore et aux beaux discours ». Pour le quotidien privé, cette initiative du gouvernement n’apportera aucun changement. « Toute cette agitation semble du simple folklore qui se répète tous les ans, mais les maux de l’administration togolaise restent intacts, sans réelles solutions », commente Liberté.

Et parlant toujours d’administration, la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) aurait un mauvais corps dirigeant. Le Bâtisseur titre à sa Une, « Réminiscence des pratiques de l’époque de Djétéli : acte de prévarication et d’insubordination à la CEET ». Concernant la même entreprise, Chronique de la Semaine écrit, « Le directeur de la CEET, Mawussi Kakatsi étale son incompétence et se préoccupe d’un misérable contrat avec 16 journaux ». Warra les Vainqueurs aussi attaque le premier responsable de la CEET, « Silence, le DG Kakatsi cherche un bouc émissaire pour masquer sa gestion scabreuse ».

La tournée du HCRRUN dans le Togo profond dans le cadre du processus de réparations est reprise par Echo du Pays, le Bâtisseur, Liberté, Warra les Vainqueurs, Chronique de la Semaine et Togo Matin qui d’ailleurs consacre deux pages à la thématique des réparations.

Politique au Togo, « L’opposition togolaise face au défi de changement de méthode : Tchikpi Atchadam tisse sa toile », titre à sa page 3 Flambeau des Démocrates. Le journal retrace la méthode politique mis en œuvre par le Parti national panafricain (PNP). « Depuis quelques mois, ce parti, créé en avril 2014 par Tchikpi Atchadam bouscule la hiérarchie politique et se taille, au fil des jours, une place de choix, au sein de l’opposition...pendant que les traditionnels partis de l’opposition font dans la sédentarisation », lit-on dans le journal qui fait un lien entre le paysage politique togolais et les récentes élections présidentielles en France et aux Etats Unis d’Amérique. Le succès du PNP, Le Rendez-vous aussi en parle. Le parti « fait le stade plein à Sokodé », informe-t-il, images à l’appui.

Politique en France enfin, la mise en place du gouvernement Edouard Philippe intéresse les journaux. Togo Matin écrit, « France/Gouvernement : les femmes loin des postes clés ». Le journal décrypte le nouvel exécutif français en sa page 4, un gouvernement qui, notons-le, est paritaire au niveau du genre. Warra Les Vainqueurs alerte, « Le nouveau gouvernement français divise la droite et déçoit la gauche ».

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don