Hervé Piza, président de la Conscience patriotique

Du fair-play en politique

Piza joue dans le camp de Faure

La politique d’apaisement de développement intégral prônée par le Chef de l’Etat, à travers son parti UNIR, ne cesse de recevoir l’assentiment des togolais. Hervé Piza, vice-président à la Fédération togolaise de football (FTF) s’inscrit également dans cette dynamique, en mettant en place l’association Conscience patriotique (COPA). Une association destinée à soutenir les actions du président Faure Gnassingbé.

 « Vu les efforts honorables déployés par le Chef de l’État et de son gouvernement dans un élan patriotique, nous avons trouvé nécessaire de créer l’association COPA afin d’apporter notre contribution et travailler aux côtés du Chef de l’État qui est résolument engagé pour un développement intégral du Togo », soutient M. Piza.

Tout comme l’UNIR prône la réconciliation de toutes les filles et fils de ce pays, COPA dit être également dans cette dynamique.

Une réconciliation possible, selon le président de COPA, si tous les acteurs politiques respectent l’indépendance de notre pays ainsi que ses habitants, qui donnent le pouvoir.

Se prononçant sur les prochaines échéances électorales, Hervé Piza estime qu’il faut aller à ces élections dans un climat de paix tout en respectant le code électoral qui fixe les conditions à chaque parti qui désire aller à ces élections.

« Il faut aussi dialoguer » suggère-t-il, mais positivement et surtout ne pas sortir du cadre de dialogue.

Opérant sur tout le territoire national, COPA forme les jeunes et les femmes dans le rôle de la consolidation de la paix, de la sauvegarde des acquis sociaux, sensibilise les jeunes et femmes sur les vertus de la non-violence et de la tolérance.

L’association mobilise par ailleurs, les populations autour d’un idéal, celui de l’apaisement de la vie sociopolitique au Togo et obtenir leur adhésion massive au parti UNIR.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don