Salon international des études et formations

Lomé, capitale de l’éducation du développement personnel et de l’entrepreneuriat

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde. Rien n’est plus vrai, l’éducation est pour toutes les nations le chemin le plus court vers la liberté et le développement », dixit Nelson Mandela.

La première édition du salon international des études et formations dénommé, « Elites » a été officiellement lancé par le chef du gouvernement togolais, Komi Sélom Klassou ce mercredi au Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF).

Ce rendez-vous incontournable du monde éducatif et professionnel dédié au devenir des apprenants est à mettre à l’actif de Global Youth Initiative, Elom & Kékéli Sarl et de la Vision des initiatives des restaurations de l’Afrique (VIRA).

Durant les cinq (5) jours d’activités, il sera question pour les grandes écoles et instituts de formations tant nationales qu’internationales de venir à la rencontre des élèves et étudiants d’autres filières et des entreprises et sociétés pour lesquelles elles forment ces futures élites.

Derrière ce salon international, il existe selon le président du comité d’organisation, Alexandre de Souza l’espoir de fournir à la jeunesse togolaise, les moyens et les ressources d’un avenir radieux et prospère.

« Seules les perspectives d’un relatif confort professionnel et d’un cadre de vie satisfaisant peuvent réellement contenir la vague des jeunes qui s’expatrient dans des conditions désastreuses ou qui s’affilient à des mouvances qui deviennent des menaces sérieuses pour la paix. Bref, ce salon s’apparente à une porte ouverte des établissements scolaires qui bénéficient par la même occasion de l’affluence des élèves et des étudiants des autres écoles et universités », ajoute-t-il. Le ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm à la droite du Premier ministre, Komi Selom Klassou

Plus qu’une rencontre de partage du savoir et du savoir-faire, les participants pourront devenir des grands entrepreneurs en se ressourçant et en se frottant les cervelles avec d’éminents orateurs venus du Togo et d’Europe à travers des séances B to B et des travaux en laboratoire pratique.

L’évènement de cette année sera couplé non seulement au premier Forum des jeunes entrepreneurs chrétiens (FOJEC) mais aussi de YouthMax Plus. FOJEC est un cadre de débat, d’enseignement, de formation, d’équipement et d’inspiration sur l’urgence de l’entrepreneuriat tandis que YouthMax Plus est un programme conçu pour les jeunes de 8 à 19 ans et qui vise le développement du leadership et du quotient émotionnel des adolescents et des jeunes.

Prennent part à ce salon international des études et formations, plusieurs universités privées et publiques, des écoles, des instituts, du Togo et de l’Afrique, des institutions bancaires.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm, du président de l’Université de Lomé, le Prof Dodzi Kokoroko, du Directeur général du CETEF, Johnson Kueku-Banka et de plusieurs membres du gouvernement togolais.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don