Programme de réparations du HCRRUN

Les victimes non-vulnérables reçoivent leur part

Le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) procède depuis mardi à l’indemnisation des victimes non-vulnérables des événements malheureux de 2005.

144 victimes non-vulnérables des événements politiques de 2005 reçoivent leurs indemnisations dans les locaux du HCRRUN depuis ce 20 mars et ce pour trois jours. 100 victimes non-vulnérables ne nécessitant pas de prise en charge médicale de Lomé-commune et 44 de la préfecture de l’Avé sont concernées par cette opération.

« Le 02 mars dernier, nous avons fini la première étape avec les victimes vulnérables qui avaient besoin d’une prise en charge médicale et psychologique plus leurs indemnisations. C’est encore la phase des indemnisations qui est placée sous le signe de l’étape 2 qui est de servir, cette fois, aux victimes non-vulnérables de 2005 leurs indemnisations », a précisé Awa Nana Daboya, présidente du HCRRUN.

Cette seconde phase des indemnisations se poursuivra dans les prochains jours avec les victimes non-vulnérables de 2005 des pôles 1 (Savanes, Kara et Centrale) et 2 (Plateaux Ouest, Plateaux-Est et Maritime-Nord) dans les Chefs-lieux de leurs régions respectives.

Notons que le gouvernement a alloué un budget de 5 milliards FCFA au HCRRUN pour 2018, ce qui va permettre à ladite institution d’accélérer le rythme et de donner une nouvelle orientation à sa stratégie de prise en charge.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don