Session ordinaire du CTS à Lomé

Les infrastructures inter-régionales et transcontinentales évaluées

Le Comité technique spécialisé (CTS) de l’Union africaine (UA) tient du 13 au 17 mars à l’hôtel Radisson Blu 2 février à Lomé, une session ordinaire sur le transport, les infrastructures inter-régionales et transcontinentales, l’énergie et le tourisme.

Pendant ces cinq (5) jours, les experts de plusieurs pays africains vont définir des mécanismes pour faciliter la libre circulation des personnes et des biens en Afrique pour faire du continent une destination touristique privilégiée.

Concrètement, les experts vont plancher sur la construction transsaharienne pour relier l’Afrique du sud à l’Algérie et le projet éco-marine pour faire de Lomé un hub dans la sous-région ouest africaine.

Selon un expert togolais de la question, « l’Afrique est un continent très mal connectée ou pas du tout connectée ». Il est très difficile à un producteur de marchandises ou de biens d’un pays au nord du continent d’arriver à les livrer au sud à cause du manque de voies de communication.

Cette réunion voulue par les gouvernements et les Etats africains, s’inscrit dans le cadre de la réalisation de l’agenda 2063 de l’UA.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don