Forum international de leadership féminin à Lomé

Les filles doivent oser pour prendre leur place

Le forum international de leadership, d’amitié et de solidarité a démarré ce mercredi à Lomé.
Cette rencontre est organisée par l’association Culture Sport Plus International (CSPI) et connait la participation des icônes mondiales en matière de leadership féminin qui partageront leurs expériences avec les jeunes filles togolaises et d’autres pays d’Afrique.
Ce forum de cinq jours vise à outiller au travers des diverses thématiques, les participants afin qu’elles « s’épanouissent pour s’assumer ». Les oratrices, toutes des modèles dans leurs domaines respectifs, venues d’Amérique, d’Europe et d’Afrique vont susciter auprès de la jeune génération, le goût d’oser, d’avoir de l’ambition et de se donner les moyens pour les atteindre.
« Ce que nos parents ont, c’est pour eux. Allons chercher pour nous. Pour se faire, il faut avoir des valeurs dans la vie. C’est pourquoi il est important de responsabiliser les jeunes, faire en sorte que chaque enfant demain, représente dignement sa famille, son pays et son continent », a déclaré Tiguidanké Camara, première femme propriétaire de mines en Afrique de l’Ouest. La guinéenne a en outre lancé un appel aux jeunes à se départir des comportements qui pourraient compromettre leur avenir et à s’attacher à leur identité africaine.
Selon la coordinatrice des pays d’Afriques de femmes internationales de murs brisés, Micheline Cervera (venue de France), « les filles doivent oser pour prendre leur place, pas en étant en concurrence avec les hommes mais dans tout ce qui est complémentarité ».
Le secrétaire du CSPI, Dissou Afi Victorine dit attendre des différentes oratrices un partage de leurs expériences de la vie, afin que les jeunes filles togolaises puissent devenir des femmes leaders dans le monde entier.
En ouvrant les travaux, le secrétaire général du ministère de l’action sociale et de la promotion de la femme, Biléba N’GEMEBIB a saisi l’occasion pour rappeler les différentes initiatives prises par le gouvernement togolais en faveur de l’émancipation de la jeune fille togolaise. Selon Biléba N’GEMEBIB, « des valeurs doivent être intégrées dans l’éducation de la jeune fille pour lui permettre de rivaliser à égal avec les garçons ».

depechestogo.com

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don