Table de la mission d'observation de la CEDEAO

Législatives 2013 : La mission de la CEDEAO juge

Les élections globalement transparentes

Dans un rapport préliminaire présenté vendredi à la presse à Lomé, les 80 observateurs déployés par la CEDEAO dans les 5 régions du Togo, se félicitent de l’atmosphère « apaisée » qui a prévalu durant le scrutin du 25 juillet.

La mission, conduite par Léopold Ouedraogo, salue l’esprit de civisme de la population, des électeurs et des candidats.

« La mission considère que le scrutin du 25 juillet 2013 s’est déroulé dans les conditions acceptables de liberté et de transparence », a indiqué le chef de la délégation.

M Ouedraogo souligne que « les insuffisances constatées avant et au cours du vote n’ont pas empêché la libre expression par les citoyens de leur droit de vote ».

La mission de la CEDEAO exhorte par ailleurs la CENI à annoncer les résultats provisoires dans les délais prévus. Elle invite également les candidats au respect des règles démocratiques et à recourir exclusivement aux voies légales pour le règlement du contentieux électoral.

Au gouvernement, les observateurs demandent de poursuivre les efforts de dialogue entamé et à assurer la mise en œuvre effective de l’Accord Politique Global (APG) pour une implication et une participation de tous les acteurs politiques au processus de réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Ces derniers n’ont pas manqué de saluer l’accompagnement et le rôle déterminant joué par les partenaires internationaux et personnes ressources pour leur contribution à la création d’un environnement favorable à la tenue effective du scrutin.

La mission exprime enfin sa gratitude aux autorités togolaises, ainsi qu’à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour leur collaboration effective et pour toutes les dispositions prises en vue de faciliter le déploiement des observateurs et leur permettre ainsi d’accomplir efficacement leur mandat.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don