Echange entre le Directeur exécutif du Fonds mondial et Faure

Le combat continue

Le Directeur Exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a été reçu ce 08 février par le Chef de l’Etat.

Faure Gnassingbé a échangé mercredi avec le directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (Global Fund) au Palais de la présidence de la République à Lomé. Au cœur des discussions entre les deux hommes, l’investissement national dans le domaine de la santé.

Le Global Fund accompagne le Togo dans sa lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le pays a progressé dans ce combat. Plus de 42 000 personnes sont aujourd’hui sous traitement antirétroviral et les nouvelles infections à VIH ont diminué de 54% depuis 2010. 20 300 nouveaux cas de tuberculose ont été détectés et traités et le taux de succès thérapeutique est passé de 76% en 2007 à 85%. En 2013, 7,7 millions de moustiquaires ont été distribuées, et le pays a reçu un Prix d’Excellence de l’Alliance des dirigeants africains contre le Paludisme en 2015.

Pour la période 2018-2020, le Global Fund entend aider le pays avec une enveloppe de plus de 37 milliards de FCFA.

Fondé en 2002, le Global Fund est un partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. Il s’agit d’une institution financière qui ne présente pas d’agents dans les différents pays touchés mais soutient ces pays à combattre les fléaux précités. Le Fonds mondial collecte et investit près de quatre milliards de dollars US par an à l’appui de programmes dirigés par des spécialistes locaux dans les pays et les communautés qui en ont le plus besoin.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don