Naturalisation

Le Togo perd 274 citoyens.

274 togolais ne le sont plus à en croire le communiqué sanctionnant le Conseil des ministres de ce 04 mai.

La perte de nationalité togolaise a été accordée par décret jeudi à 274 personnes qui en ont fait la demande.

En conformité avec les dispositions de l’ordonnance N° 78 – 34 du 7 septembre 1978, ledit décret permet aux requérants de pouvoir jouir d’une autre nationalité acquise par voie de naturalisation et qui impose l’abandon de la nationalité togolaise.

Selon l’article 32 de la constitution togolaise, « la nationalité togolaise est attribuée de droit aux enfants nés de père ou de mère togolais. Les autres formes d’attribution sont réglées par la loi ».

Généralement, ceux qui demandent à perdre leur nationalité sont en quête d’une autre à l’étranger, désir qui nécessite dans certains pays la révocation de l’ancienne nationalité. Les requérants sont amenés à restituer tous les documents qui leur avaient été délivrés au titre de la nationalité togolaise.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don