Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque centrale du Nigéria

CEDEAO

Le Nigeria douche les espoirs de la monnaie unique en 2020

24 heures à peine au lendemain du sommet de la Task force sur la monnaie unique de la Cedeao, le Nigeria semble ne pas partager l’enthousiasme des autres pays de l’espace de voir la monnaie unique de la Cedeao en 2020.

Le gouverneur de la Banque centrale du Nigéria Godwin Emefiele qui a participé à la réunion d’Accra estime que les fondements macro-économiques de nombreux pays de la CEDEAO étaient divers et incertains.

« Le régime de ciblage de l’inflation recommandé comme cadre n’était pas réalisable car il était fondé sur l’adoption d’un régime de taux de change flexible », a-t-il indiqué au journal Business day. Il a également noté que la convergence réelle était loin d’être réalisable malgré les efforts déployés jusqu’à présent.

Le Nigeria appelle donc à une impulsion pour la ratification et la domestication des instruments juridiques et des protocoles connexes, ainsi que l’harmonisation de toutes les politiques fiscales, commerciales et monétaires et des systèmes statistiques, en vue de limiter l’ampleur des divergences politiques actuelles.

Le géant de l’économie ouest africaine demande en outre aux Etats de l’Uemoa de présenter sur une feuille de route claire pour couper le cordon ombilical avec le Trésor français.

Mercredi 21 Février, la Task force sur la monnaie unique de la Cedeao a une fois insisté de voir la réalisation de ce rêve en 2020 pour les pays qui seront prêts.

« Nous restons déterminés à avoir une monnaie unique qui aidera à éliminer les barrières commerciales et monétaires, à réduire les coûts de transaction, à stimuler l’activité économique et à élever le niveau de vie de notre population. C’est un objectif que nous devons atteindre », a dit le président ghanéen Nana Akuffoh Addo

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don