Pour son programme de réparations

Le HCRRUN se rapproche des populations

Des équipes du Haut Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) seront, dans les prochains jours, dans plusieurs localités du pays pour informer et échanger avec les populations.

Bientôt le programme des réparations du HCRRUN démarrera. Pour s’y atteler, les responsables de ladite institution organisent une tournée d’information et d’échanges avec les populations sur l’ensemble du territoire nationale courant le mois de mai, précisément entre le 10 et le 31. Une action envers les populations pour, selon la présidente de l’institution, Mme Awa Nana-Daboya, « leur dire que nous nous déploierons vers elles pour les entendre, pour leur parler du processus lui-même avec pour objectifs que l’Etat a reconnu la responsabilité des préjudices qu’elles ont subis et à consentir à des efforts ». « C’est important d’aller vers elles et de les préparer à ce processus. Il faut que les populations adhèrent à la chose pour que les victimes comprennent l’effort de l’Etat et la nécessité de tourner la page pour construire un Togo réconcilié, un Togo unifié », précise-t-elle.

Selon le programme établi, la région des savanes, la Kara et la Centrale accueilleront une délégation du HCRRUN conduite par son 1er rapporteur, Dr Wiyao Evalo, respectivement le 12 mai dans la grande salle de la préfecture de Dapaong, le 16 mai au Palais des congrès de Kara et le 19 mai dans la grande salle des affaires sociales de Sokodé. Le 2ème rapporteur, Mme Claudine Kpondzo-Ahianyo, guidera une autre délégation dans les Plateaux et la Maritime Nord. Cette mission sera effectuée les 12 (région des Plateaux-ouest dans la salle de la mairie à Kpalimé), 16 (région des Plateaux-est grande salle de l’évêché à Atakpamé) et 19 (région Maritime-nord à l’hôtel saint Georges à Tsévié). Enfin, la présidente du HCRRUN sera elle même dans la région Maritime-sud, la préfecture du Golfe, la préfecture d’Agoènyivé, Lomé et ses arrondissements.

Notons que le HCRRUN a bénéficié du gouvernement un financement de 2 milliards pour démarrer son programme de réparations. Seront prises en compte pour cette phase, environ 22 000 victimes des violences post électorales de 2005.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don