Bénin : Lutte contre le projet de révision de la Constitution

Le Front pour le sursaut patriotique s’élargit

Au Bénin, le Front pour le sursaut patriotique (FSP) s’agrandit. Ce mouvement, né en mars 2017, a mené la lutte contre le projet de révision de la Constitution voulu par le président Patrice Talon, projet rejeté début avril par les députés. Le FSP compte désormais 26 forces politiques et sociales.

Plusieurs petites formations politiques et une association de défense de la démocratie rejoignent le Front pour le sursaut patriotique.

Le FSP, qui comptait jusque-là vingt membres, a été créé début mars 2017 par une dizaine de syndicats, d’associations et de partis, dont le Parti communiste du Bénin, le Parti pour la libération du peuple et les FCBE, l’alliance qui soutenait l’ex-président Boni Yayi.

Le FSP se formalise aujourd’hui : ses 26 membres ont signé une charte d’engagement et des valeurs.

Le Front estime qu’il a pu faire échec au projet de révision de la Constitution et veut donc continuer de combattre la gouvernance de Patrice Talon. Dans son viseur, une série de lois votées par les députés, comme celle sur les collaborateurs extérieurs de l’Etat. La Cour constitutionnelle vient de la déclarer inconstitutionnelle, ainsi que quatre autres textes du gouvernement adoptés récemment par le Parlement.

Source rfi.fr

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don