Ian Khama, Président du Botswana

Botswana

La peine de mort fait une nouvelle victime

Joseph Poni Tselayarona a été pendu samedi, après avoir été reconnu coupable en 2017 du meurtre de sa petite amie et du fils de trois ans de cette dernière.

Il a écopé de 20 ans de prison pour le premier meurtre et de la peine capitale pour le second.

Cette mesure reste utile et juste à en croire le président de la République Ian Khama. « Nous voulons sauver les vies de notre peuple et nous ne pouvons pas vivre dans un pays où des individus choisissent de tuer des innocents », avait-il déclaré, cité par le journal indépendant Monitor.

La précédente exécution capitale dans le pays date de mai 2016.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don