Pour prévenir les menaces terroristes

La loi sur les manifestations publiques revue

L’Assemblée nationale a procédé a la révision de la loi sur les manifestations publiques au Togo.

De l’essentiel, on peut retenir que désormais, dans le cadre des réunions ou manifestations pacifiques publiques, l’itinéraire comporte un seul point de départ, un seul tronçon de route et un seul point de chute.

La loi indique aussi que pour des raisons stratégiques, économiques et sécuritaires les manifestations sont interdites sur certains axes et zones notamment toutes les routes nationales, les axes et zones où se déroulent de fortes activités économiques, dans les centres urbains, les axes et zones proches des institutions de la République, les axes et zones proches des chancelleries et résidences des ambassadeurs et représentants d’organisations internationales, les axes et zones proches des camps militaires et des camps de services de sécurité.

Contrairement aux dispositions antérieures, les manifestations organisées par semaine dans une ville peuvent être limitées par l’autorité administrative compétente en fonction de la disponibilité des forces de sécurité et de l’ordre devant être affectées à l’encadrement des dites manifestations.

Les autorités togolaises justifient cette modification par les menaces terroristes qui guettent le pays .

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don