Etats Unis

La fortune de Donald Trump a fondu

Le marché de l’immobilier new-yorkais a fait passer la fortune de Donald Trump sous les 3 milliards de dollars, a calculé Bloomberg.

Le président Trump s’est appauvri. Mais rassurez-vous, il n’est pas encore à la rue. Sa fortune, estimée à 3 milliards de dollars il y a un an, a fondu à 2,9 milliards de dollars, selon l’Index des milliardaires de Bloomberg basé sur une compilation de chiffres des banques, des prêts et de rapports annuels. La faute à trois immeubles de bureaux de New York – parmi lesquels la Trump Tower – dont la valeur a diminué. Le marché de l’immobilier new-yorkais devient de plus en plus concurrentiel. De nouveaux gratte-ciel ultramodernes poussent un peu partout et attirent davantage les locataires que les immeubles plus anciens.

Le président a compensé la baisse de valeur des tours new-yorkaises par la vente de plusieurs propriétés et de titres. Surtout, les revenus de ses 16 golfs ont crû de 3 % en un an. Mar-a-Lago, son luxueux club en Floride, où il a passé quasiment tous ses week-ends cet hiver, a enregistré des revenus de quelque 37 millions de dollars, en hausse de plus de 7 millions par rapport à l’année d’avant. Il faut dire que Mar-a-Lago a doublé les cotisations de ses membres à 200 000 dollars depuis l’élection de son patron. Donald Trump a également touché davantage de royalties sur ses livres, passant de 50 000 à 100 000 dollars déclarés l’an dernier, à 100 000 à un million de dollars cette année.

Gala de collecte de fonds pour sa réélection

Parmi ses hôtels, celui de Washington, qu’il peut apercevoir depuis la pelouse de la Maison-Blanche, semble très bien se porter. L’établissement ouvert en octobre a dégagé 20 millions de dollars de revenus, selon des documents publiés par le groupe Trump. Et pour cause. Le lieu est devenu une sorte de mini-Versailles où courtisans, lobbyistes, représentants saoudiens ou indiens, sans parler des touristes, se pressent pour venir voir Donald Trump manger son steak au ketchup. La semaine prochaine, le président va y tenir un gala de collecte de fonds pour sa réélection. À la fin mars, il avait déjà levé 7 millions de dollars.

Malgré sa fortune estimée à 2,9 milliards de dollars, Trump ne fait pas partie du club des 500 hommes les plus riches du monde. S’il s’est toujours vanté d’avoir beaucoup plus d’argent – il a clamé un jour lors d’un discours être à la tête de 8,7 milliards de dollars, un autre jour de 10 milliards... –, il est difficile d’avoir une idée précise, car pour la première fois de l’histoire, le président américain a refusé de divulguer l’état de ses finances lors de la campagne électorale.

Mais la différence d’appréciation tient surtout à l’estimation de la valeur de sa marque et de son nom, qu’il a vendus à toutes sortes de franchises, des matelas à l’eau minérale en passant par les cravates. Trump l’estimait à 3,3 milliards l’an dernier alors que Bloomberg, lui, l’évaluait à 35 millions.

Conflit d’intérêts

Contrairement à ses prédécesseurs à la Maison-Blanche, Donald Trump ne s’est pas désengagé de son business, et s’est contenté de transférer ses actifs à un trust géré par ses deux fils et le directeur financier de son groupe, la Trump Organization. Plus inhabituel encore, depuis qu’il est élu, il se sert de sa fonction pour doper sa marque. Il s’est rendu par exemple 37 fois dans des propriétés qu’il possède, assurant ainsi leur promotion et enrichissant les Trump au passage. D’où déjà plusieurs procès intentés pour conflit d’intérêts.

Dans le même temps, Robert Mueller, le procureur indépendant chargé de l’enquête sur l’éventuelle collusion de l’équipe Trump avec Moscou lors de l’élection présidentielle, a embauché dans son équipe beaucoup de juristes spécialistes des fraudes et de la mafia russe. Ils examineraient, selon le Washington Post, « des activités financières suspectes », en d’autres termes, un possible blanchiment d’argent par des associés de Trump en relation avec des agents russes.

Le Point

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don