Commercialisation des produits périmés

La chasse est ouverte

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur Privé, Bernadette Légzim-Balouki a au cours d’une sortie officielle ce lundi réaffirmé son engagement à lutter contre les opérateurs économiques et commerçants « véreux » qui déversent sur le marché national des produits périmés.

La ministre du Commerce et de la Promotion du secteur Privé a fait sa sortie au cours d’une cérémonie où des produits saisis par ses services ont été détruits.

Les consommateurs doivent donner l’alerte à chaque fois qu’ils se rendent compte qu’on leur vend des produits impropres à la consommation. « S’ils constatent que les opérateurs économiques falsifient les dates et font n’importe quoi, ils peuvent nous aider pour que nous puissions prendre les dispositions parce qu’il en va de la santé publique, de la santé de nous tous », a expliqué Bernadette Légzim-Balouki.

Notons que plusieurs produits de grande consommation dont les dates de péremption dépassées ont été effacées, sont déversés sur le marché intérieur togolais chaque année par des commerçants et opérateurs économiques peu scrupuleux. Le gouvernement tente d’éradiquer le phénomène. Certains opérateurs économiques ont été récemment appréhendés et sont détenus à la prison civile de Lomé en attente de leur procès.

Avec Dépêches Togo

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don