Le dimanche 23 juillet prochain

La Fédération ANC du 2è Arrondissement en ordre de bataille à Hédzranawoè

Dans sa stratégie de communication et de mise en ordre des troupes en attente des prochaines échéances électorales, l’Alliance nationale de changement, ANC, organise des séries de meeting d’informations à l’endroit de ses militants sur toute l’étendue du territoire national. Dimanche 23 juillet, ce sera le tour de sa fédération du 2ème arrondissement d’entretenir les populations au cours d’un meeting à Hédzranawoé à partir de 14h. L’objet de cette est rencontre est dit-on : « faire le point sur la situation grave que traverse notre pays et qui fait du Togo une curiosité dans la sous région. » Quelles en sont les caractéristiques ? Lire le communiqué.

COMMUNIQUE

La Fédération ANC du 2eme Arrondissement A de Lomé invite les populations à un meeting d’information et de sensibilisation le dimanche 23 Juillet 2017 à Hédzranawoé à partir de 14h

La fédération ANC du deuxième Arrondissement A de Lomé invite les populations à prendre massivement part au meeting qu’elle organise ce dimanche 23 Juillet 2017 à partir de 14 heures, à Hédzranawoé, près de l’Ecole Primaire Publique, pour faire le point sur la situation grave que traverse notre pays et qui fait du Togo une curiosité dans la sous région. Cette situation est caractérisée par :

o le refus obstiné du Chef de l’Etat de mettre en œuvre les réformes institutionnelles, constitutionnelles et électorales préconisées par l’APG, faisant ainsi du Togo, le seul pays de l’Afrique de l’Ouest qui n’a pas connu d’alternance politique depuis cinquante années.
o la volonté affichée du Chef de l’Etat de procéder, de manière unilatérale et biaisée, aux réformes politiques pour s’assurer le maintient au pouvoir contre la volonté du peuple souverain,
o le découpage des régions et préfectures du Togo en communes qui aboutit à une répartition pure et simple de la population togolaise en deux catégories de citoyens qui sont discriminés, en ce qui concerne leur poids électoral ou leurs représentativités nationales, suivant qu’ils résident ou non dans la partie septentrionale de notre pays ou en sont originaires.
o le pillage en règle des ressources publiques et la corruption généralisée érigées en mode de gouvernance,
o etc.

« Le principe de l’alternance politique, avant d’être une valeur démocratique, est surtout une exigence de droit naturel……Il ne s’agit donc pas d’une faveur que l’on pourrait accorder ou non au peuple ; il est plutôt question d’une exigence capitale que tout citoyen ou parti politique devrait respecter. » Conférence des Evêques du Togo

Tous à Hédzranawoé, près de l’Ecole Primaire Publique, le dimanche 23 août 2017 à partir de 14h

Le Président de la Fédération ANC du deuxième Arrondissement A

Eric DUPUY

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don