Flash
27.02.2017 Football : Résultats des matches de la 16ème journée du championnat national de première division et classement à l’issue de ladite journée : l’AS Togo Port en tête
27.02.2017 Economie : Kodzo Sévon Adedzé est le nouveau commissaire général par intérim de l’Office togolais des recettes (OTR). Il supplante à ce poste le canado-rwandais Henry Gapéri. M. Adédzé était le Commissaire des douanes et des droits indirects à ladite institution.
26.02.2017 Le Commissaire général de l’OTR, Gaperi, s’en est allé
20.02.2017 Togo/ Football : Ce week-end ont été joués les matchs de la 15ème journée du championnat national de première division. les résultats se présentent comme suit : Foadan vs As Togo Port (0-0) ; DYTO vs Asko (1-1) ; Unisport vs Semassi (1-1) ; Koroki vs Agaza (1-0) ; As OTR vs Anges (2-1) ; Maranatha vs Gomido (2-1) ; Gbikinti vs Kotoko (1-1).
20.02.2017 Télécommunications : Les prochains abonnés Togo Cellulaire pourraient avoir des numéros du type 70 xx xx xx. En effet, à la liste des numéros commençant par 90 ; 91 ; 92 ; et 93, l’opérateur de téléphonie mobile ajoute désormais le 70. Au Togo, Togo Cellulaire se positionne comme leader dans son secteur d’activité. Togocel compte plus de trois millions d’abonnés à ce jour.
02.02.2017 Togo/ Météo : Issaou Latifou, docteur en climatologie est désormais Directeur général de la Météorologie nationale. Le décret portant sa nomination a été voté ce 31 janvier au Conseil des ministres.
02.02.2017 Togo/ Sécurité : Selon le directeur du secteur maritime de la police, Sylvain Namangue Kolani, ont été décomptés en 2016 dans la région maritime 2 297 cas d’infractions et 374 accidents de circulation. Dix (10) commissariats, sept (07) postes de police et deux (02) compagnies d’intervention assurent la sécurité dans ledit secteur.

Sondage d’Afrobaromètre

La Chine ratisse large en Afrique

Un récent sondage d’Afrobaromètre a démontré que beaucoup d’Africains considèrent les activités économiques et politiques de la Chine sur le continent comme une contribution opportune à leur développement national. Ils sont par conséquent favorables à l’influence de la Chine dans leurs pays.

De plus en plus, la Chine s’impose en Afrique. Les firmes chinoises y prennent le pas sur les autres entreprises dans plusieurs domaines dont notamment celui de la réalisation infrastructures. De grands projets sont également pilotés sur le continent noir par le pays de Xi Jinping.

63% d’Africains pensent que l’influence de la Chine sur le continent est « quelque peu » ou « très » positive selon une récente enquête d’Afrobaromètre. Les résultats de cette étude, basée sur presque 54 000 entrevues menées dans 36 pays africains, ont été rendus publics le 24 octobre dernier par l’institution à l’occasion de la Journée Mondiale d’Information sur le Développement.

Selon ce rapport d’Afrobaromètre, seuls 15% d’Africains considèrent l’influence de la Chine quelque peu/très négative. Les opinions favorables sont les plus communes au Mali (92%), au Niger (84%), et au Liberia (81%). Une majorité (56%) des Africains considèrent également l’aide au développement de la Chine « quelque peu » ou « très » efficace à satisfaire les besoins de leur pays.

Le modèle de développement de la Chine reste quant à lui 2ème préférence des Africains après celui des États-Unis. En effet, 30% des interrogés préfèrent le modèle américain à celui chinois que trouvent intéressant 24% des répondants. Environ un sur 10 répondants préfèrent leur ancienne puissance coloniale (13%) ou l’Afrique du Sud (11%) comme modèle.

L’enquête révèle également qu’une pluralité d’Africains considèrent leur ancienne puissance coloniale comme détentrice de la plus grande influence extérieure dans leur pays (28%), suivie de la Chine (23%) et des Etats-Unis (22%).

Les facteurs les plus importants qui contribuent à l’image positive de la Chine en Afrique sont ses investissements aussi bien en infrastructures/développement que commerciaux et le coût de ses produits (Figure 5), tandis que la qualité de ses produits lui vaut sa mauvaise réputation. Les considérations politiques et sociales comptent très peu parmi les facteurs qui affectent l’image de la Chine sur le continent.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur