Concours de programmation informatique

L’équipe Braint a tiré son épingle du jeu

Soixante-quinze (75) étudiantes et étudiants, d’universités publiques et privées ont participé ce samedi à ESGIS à Avédji, à la troisième édition du « Concours national de programmation informatique au Togo », une compétition de jeu basée sur la programmation à l’endroit des écoles universitaires de Lomé.

Cette compétition, initiative de MAPCOM Technologie, a pour objectif de révéler les capacités informatiques des étudiants sur le plan national et régional.

C’est l’équipe Braint qui a remporté le concours pour avoir résolu trois (3) problèmes, avec à la clé, une pénalité de 310. Une enveloppe de 150.000 francs CFA leur a été remise.

« Pour réussir à ce concours, nous nous sommes beaucoup entrainés. On n’a pas l’habitude de travailler ensemble mais lorsque nous rencontrons des difficultés, on se les partage », a déclaré Cédric Koffi Agoliki, porte-parole des lauréats et étudiant au Centre informatique et de calcul (CIC) à l’Université de Lomé.

Au même moment que le concours a lieu au Togo, d’autres pays de la sous-région ouest africaine comme Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Sénégal. L’équipe Braint du Togo se classe 2ème sur le plan sous régional après le Bénin.

Prochainement, cette équipe prendra part à un tour régional (Afrique) où c’est l’Afrique du sud qui est en pole position. « Nous comptons les dépasser cette fois-ci », promettent les lauréats togolais.

Pour les organisateurs, la joie est tout aussi immense. Selon Michaël Kpoatenon, Chef service commercial de MAPCOM Technologie, la troisième édition est toute particulière. « Ce que nous recherchons à travers ce concours, c’est de promouvoir l’excellence. Vous n’êtes pas sans savoir que la base de l’informatique, c’est la programmation. Nous organisons ce concours pour permettre à tous les étudiants de pouvoir exprimer leur talent, travailler en équipe et cultiver l’esprit de compétition », a-t-il confié à Pa-lunion.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don