Assainissement de l’eau au Togo

L’UE met sur table 328 millions FCFA

L’Union européenne accompagnera le Togo dans un processus de renforcement des capacités des vendeurs d’eau de forage. Objectif, contribuer à l’assainissement de l’eau de forage vendue dans la capitale et par ricochet contribuer à la santé des populations.

Amener les vendeurs d’eau de forage à être beaucoup plus responsables dans leur activité en proposant à la population une eau saine, voilà le credo de l’Union européenne qui a annoncé jeudi vouloir financer à hauteur de 328 millions de FCFA la seconde phase du projet de réduction ds risques environnementaux et sanitaires dans la ville de Lomé.

Concrètement cet appui de l’UE permettra de renforcer les capacités des vendeurs d’eau de forage pour un service de qualité, respectant les normes d’hygiène pour la fourniture d’une eau potable, l’assainissement et la protection de la nappe phréatique.

« Les analyses physico-chimiques indiquent que 36% de des forages subissent une contamination d’origine fécale et qu’au-delà de la sensibilisation et le traitement de ces eaux, il y a lieu de s’attaquer au mal par la racine », a indiqué l’ambassadeur de l’Union européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez

Seront touchés par ce projet qui durera 4 ans, plusieurs forages privés à Lomé et ses environs. Notons que la zone ciblée compte environ 14 000 forages privés.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don