Elections locales prochaine au Togo

L’UCT en parle aux acteurs à la base

Les enjeux et perspectives des élections locales au coeur des débats de la 9e journée nationale des Communes du Togo. La rencontre qui a démarré ce jeudi, s’achèvera vendredi à Lomé. Elle est axée autour du thème « Elections locales : Enjeux et perspectives »

Pourquoi une telle thématique de la part de l’UCT ? La raison est toute simple, quand on sait que, il y a plus de 30 années, le Togo n’a plus organisé des élections locales. Seulement, ceux qui gèrent les décisions locales, sont des individus nommés sans aucune élection à l’avance.

C’est le ministre de l’administration territoriale, chargé des collectivités locales qui a donné le ton aux travaux, mettant un accent particulier sur les locales, qui dit-il, restent une majeure préoccupation du pouvoir.

"Depuis 1986 qu’il n’y a pas eu d’élections locales et les présidents des délégations sont nommés ce qui ne leur permet pas d’avoir la légitimité démocratique, ni l’autorité nécessaire pour pouvoir assurer une plus grande mobilisation des populations que ce soit sur les actions de développement en priorité mais également pour faire émerger une certaine démocratie locale et une démocratie à la base. Le gouvernement est en réflexion profonde sur l’organisation des élections locales que nous voulons inclusives grâce à un processus participatif. », a déclaré M.Gilbert Bawara, en présence des nombreuses personnalités dont des ambassadeurs de la France au Togo, Nicolas Warnery, l’ambassadeur de l’Allemagne au Togo, Joseph Weiss et le Chef de la délégation de l’Union Européenne au Togo, Nicolas Martinez.

Les participants auront à recevoir des informations nécessaires de la part des expérimentées à l’image du député-maire des Yvelines, Jean-Marie Tétart qui participe aux travaux pour partager ses 35 ans d’expérience d’élu local. 

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don