Protection des couches vulnérables

L’Etat togolais se préoccupe des personnes âgées

Le gouvernement togolais a adopté ce mercredi un projet de loi en conseil des ministres portant autorisation de la ratification du protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, relatif aux droits des personnes âgées, adopté le 31 janvier 2016 à Addis-Abeba.

Ce protocole est un texte essentiel conçu pour protéger et améliorer les conditions de vie, voire de travail, des personnes âgées. Il est articulé en 32 articles avec des titres comme : obligation des parties Etats, élimination de la discrimination à l’égard des personnes âgées, accès à la justice et égalité devant la loi, droit à la prise de décision, protection contre la discrimination dans l’accès à emploi, protection sociale, protection contre les abus et les pratiques traditionnels néfastes, protection des femmes âgées, soins et prise en charge, soins en établissement, soutien aux personnes âgées s’occupant d’enfants vulnérables, protection des personnes âgées handicapées, protection des personnes âgées dans les situations de conflit et de catastrophe, accès aux services de santé, accès à la formation, participation aux programmes et aux activités de loisirs, accessibilité, sensibilisation au vieillissement et préparation à la vieillesse et le devoir des personnes âgées.

Il vise à inciter les Etats parties à adopter des politiques et prendre des mesures devant permettre aux personnes âgées de jouir pleinement de leurs droits, sur un pied d’égalité avec les autres membres de la société.

"La ratification de ce protocole est conforme à l’engagement de notre pays de poursuivre sa politique en faveur de la protection des couches vulnérables. " indique le gouvernement togolais.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don