Accord RPT-UFC

Homawoo : M Olympio est un homme de paix

Jean-Claude Homawoo,Vice-président UFC, a affirmé mardi que Gilchrist Olympio (opposant historique et président de l’Union des forces de changement-UFC), « sera célébré comme l’homme qui a permis aujourd’hui aux togolais d’aller aux élections en toute tranquillité ».

Pour ce dernier, M Olympio est un homme de paix.

Il réagit ainsi suite aux fruits issus de l’accord que le parti avait signé en mai 2010 avec le pouvoir. Trois ans après la signature de cet accord, l’UFC n’est pas déçu de son choix politique.

« Certains ont du mal à comprendre Gilchrist Olympio, qui a décidé que plus jamais à l’occasion d’un scrutin, il n’y aurait de mort, il n’y aurait de disparus. Mais pour le faire il faut s’approcher de ceux qui font l’Etat. Il faut s’asseoir. L’UFC a donc décidé de s’asseoir à la même table que le RPT devenu UNIR », explique Homawoo.

Aucun autre parti politique, aucun autre leader politique n’a été, poursuit M Homawoo, « autant dans la rue que M Olympio. Mais, il a constaté que cela n’apporte rien. Ce que par conviction, jour après jour, en rencontrant ceux qui sont là, en ne déniant pas que c’est eux qui ont la gouvernance, mais cette gouvernance peut-être mal menée. Ils ne sont pas de super hommes. Il faut aller le leur dire en face ».

Se prononçant sur les 03 sièges remportés par son parti lors de ce scrutin législatif, le vice-président de la Commission s’exclame en ces termes : « Une seule défaite n’arrête pas le combat ». Mais il s’agit quand même d’une défaite historique qui menace ce parti de disparition de l’échiquier politique.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don