Cérémonie de clôture de l'atelier

Lutte contre la contrefaçon dans les ports africains

Douaniers et détenteurs des droits et marques s’allient

L’atelier opérationnel contre la contrefaçon qui a regroupé une centaine de fonctionnaires de 13 pays membres de l’Organisation mondiale de la douane (Omd) et les détenteurs des droits et marques du monde entier comme Unilever, P&G, Nestlé, Beiersdorf, Colgate/Palmolive, Bosh, Sanofi, Gsk, Pfizer Dupont, Bic, Hp, Civc, Chanel,... a pris fin le 29 mars 2013 à Lomé avec de nouvelles résolutions.

Suite aux dernières opérations (2010, 2011 et de 2012) de saisies des produits contrefaits des douanes africaines, les pays membres de l’Organisation mondiale des douanes, Omd, ont décidé de rééditer l’exploit. C’est une décision prise à la fin de cet important atelier opérationnel de formation sur la lutte contre la contrefaçon dans les ports.

Pour le Directeur régional maritime 1 de la douane, M. Bmana Winega : « En 2010, plus de 3120 cartons de cigarettes de contrefaçon, 1400 cartons de produits alimentaires (marque Nestlé), plus de 2520 cartons de médicaments de contrefaçons ont été saisis ».

Il a ajouté qu’en 2012, au cours de l’opération ‘’Vice Grips 2’’, 1394 cartons de produits pharmaceutiques et 151,4 kg de drogues (cannabis et autres substances) ont été également saisis .

 Le Représentant de l’Omd, M. Christophe Zimmermann, quant à lui a pointé du doigt les pays africains. « On a en face de nous des gens sans scrupule qui nous tuent à cause des Euros et Dollars. Ils devaient être accusés de crime contre l’humanité, parce qu’ils tuent des gens. Il ne faut pas toujours incriminer la Chine. Parce que les produits contrefaits sont aussi fabriqués dans certains pays africains. », a t-il renchérit.

Rappelons que l’opération ‘’Biyela’’ signifie en Zoulou « encerclement » et sera lancée dans les prochains jours selon les responsables de l’Omd.

 

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don