Période post élection municipale

Des sanctions pour non respect des consignes à l’ANC

L’élection des maires des 117 communes du Togo s’est déroulée dans toutes les municipalités du pays. Dans la capitale, l’Alliance nationale pour le Changement (ANC) de Jean Pierre Fabre a gagné 4 mairies.

Ailleurs, notamment dans les communes du Golfe 3 et d’Amou 2, des conseillers de l’ANC n’ont pas respecté les consignes de vote de leur parti et ont permis l’élection des maires du parti au pouvoir UNIR. Ceci ne contente pas le bureau national de l’ANC qui annonce des sanctions à leur endroit.

« Le Bureau National de l’ANC est saisi de ce que des responsables du parti, au rang desquels des conseillers municipaux nouvellement élus, notamment dans les communes de Golfe 3 et Amou 2, ont manqué à leurs obligations de respect des consignes et directives régulièrement débattues et décidées par les instances dirigeantes  » écrit Patrick Lawson, le vice président de l’ANC. Ces responsables auraient, en dehors de leurs aires de compétence et sans aucun mandat à cet effet, pris des décisions contraires aux instructions du parti et à ses intérêts indique-t-on à l’ANC.

Pour ce faire, une commission spéciale ad hoc est mise sur pied pour vérifier les faits, identifier les personnes concernées et proposer, le cas échéant, les sanctions disciplinaires subséquentes, qui seront prises après audition des intéressés, conformément aux statuts et au règlement intérieur de l’Alliance Nationale pour le Changement, fait savoir Patrick Lawson.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don