22ème édition du Festival d’Agadir

Découvrir et contribuer à l’émergence de nouvelles esthétiques

La 22ème édition du Festival international du théâtre Universitaire d’Agadir (FITUA), qui s’ouvre jeudi avec la participation de troupes marocaines et étrangères, entend relever le pari de la jeunesse et de la création, selon les organisateurs.

L’objectif du festival est de faire découvrir des jeunes artistes contemporains qui créent et contribuent à l’émergence de nouvelles esthétiques tout en croisant les disciplines.

« Participer à la diversité artistique et culturelle est un enjeu fort de la politique de cette édition. Nouveau souffle, nouvelle vision et nouvelle conception, sont les maîtres mots de ce 22ème festival », a relevé à ce propos le président de l’Université, Omar Halli.

Huit (8) troupes participent à la compétition cette année, dont trois compagnies étrangères venues de France, d’Italie, et d’Espagne (Madrid et Iles Canaries).

A la salle Brahim Erradi et à l’Institut Français d’Agadir, le public aura l’occasion de suivre et apprécier également deux (2) troupes universitaires locales représentant l’Ecole nationale de commerce et de gestion d’Agadir et le Complexe Universitaire d’Ait Melloul, en plus de l’Université Hassan II de Casablanca représentée par une troupe de la Faculté des Lettres Ben Msik.

La programmation de cette édition est un outil au service de la transmission et de l’éducation artistique qui favorise la rencontre avec les artistes, les auteurs, les universitaires et les critiques de théâtre, assure-t-on auprès du comité d’organisation.

Attentif aux nouvelles formes théâtrales contemporaines, les huit spectacles au programme de cette édition sont organisés autour de la thématique principale du colloque international qui lui est adossé : « Le théâtre aujourd’hui : Ecriture et art de la performance ». Le colloque connait la participation de plusieurs noms reconnus dans le domaine, à l’image de Mohamed Kaouti, Joseph Danan, Abdelmajid El Haouasse, Marjorie Bertin, Khalid Amine, Mohamed Bahjaji, Muhamed Sef, Omar Fertat, Hassan Youssefi, Issam Youssefi, Pierre Katuszewski et Alexandra Badea, lauréate du Grand prix de littérature dramatique en 2013.

Le colloque et les rencontres avec les auteurs et les metteurs en scène se tiennent à l’Espace des Humanités de la Faculté des Lettres d’Agadir.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don