Flash
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.
22.04.2017 57è anniversaire de l’accession du Togo à l’indépendance : le programme des festivités : Vendredi 21 avril 2017 10h : Lancement des travaux de ponts à Kara et à Koumongou 13h : Prières musulmanes sur toute l’étendue du territoire ; Samedi 22 avril 2017 06h : Opération Togo propre
14.04.2017 Coopération : Faure Gnassingbé a échangé, ce 13 avril, avec une délégation de Commission de la CEDEAO conduite par le président de la Fondation Salou Djibo (FONSAD). Les échanges ont porté sur libération des échanges dans l’espace communautaire.
12.04.2017 Sport : Du 30 avril au 06 mai prochain, le Togo participera à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de rugby à 15 catégorie C2 à Accra (Ghana).
04.04.2017 Football : La Fédération togolaise de football (FTF) organisera le 03 juin prochain, à Kara, un congrès ordinaire conformément aux dispositions en vigueur.

Débrayage dans l’enseignement public

Dapaong : Une manifestation dispersée à coup de gaz lacrymogènes

De nouvelles manifestations d’élèves dans les rues de Dapaong (environ 650 km au Nord de Lomé) ce lundi.

Ce mouvement fait suite à celui des enseignants qui ont décidé de suspendre les cours pendant trois (3) jours pour protester contre leurs conditions de travail et le manque de propositions de sortie de crise par le cadre de réflexion mis en place par le gouvernement.

Selon le ministre de la Fonction Publique, Gilbert Bawara, la mission de ce cadre de réflexion est de réfléchir en profondeur sur l’ensemble des préoccupations et des défis qui occasionnent ou dont le non traitement conduit aux grèves, contestations et à la tension.

Il faut toute fois comprendre que ces jeunes veulent que les cours reprennent normalement et ce sera grâce aux gouvernants de ce pays. « Il n’est pas question d’accepter que les cours programmés lors du débrayage soient considérés comme faits tel que le mentionnent les enseignants. Nous invitons le gouvernement à bien vouloir satisfaire la plate-forme revendicative des enseignants pour que nous (élèves) ne soyons pas victime de la situation qui prévaut actuellement  », propos d’un élève relayé par le site ^pa-lunion.

Ces élèves du lycée de la ville se sont spontanément descendus dans la rue allant d’un établissement à un établissement et délogeant leurs camarades aussi bien du public que du privé. Leur mouvement est dispersé par les forces de l’ordre et de sécurité de la ville à coup de gaz lacrymogène.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don