Flash
24.05.2017 Entrepreneuriat : Ce vendredi, démarre à Lomé le Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). L’événement est à sa première édition.
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.

Modernisation de la justice togolaise

Connaître l’effectif du personnel du ministère de la justice et évaluer les besoins

En décembre 2016, l’ensemble de l’effectif en place au sein du ministère de la justice s’élevait à 1345 agents, dont 18% de magistrats, 15% de greffiers, 18% de personnels administratifs, 35% de surveillants de l’administration pénitentiaire, 13% de volontaires et bénévoles et 1% de contractuels.

Pour obtenir cet effectif, les juridictions et l’inspection générale des services juridictionnels et pénitentiaires ont été soumis à un audit. Le rapport provisoire de cet audit à fait l’objet d’un atelier de validation ce jeudi à Lomé.

L’objectif dudit atelier est d’enrichir les constatations et les recommandations contenues dans ce rapport pour finalement en faire un document d’aide à la décision qui sera à la disposition des autorités.

« L’audit organisationnel et fonctionnel des juridictions et de l’inspection générale des services juridictionnels et pénitentiaires, s’inscrit dans la continuité de celui réalisé en 2012 avec l’appui du PNUD  », a déclaré M. Idrissou Kolou Moustafa, régisseur du programme d’appui au secteur de la justice.

Il s’avère donc nécessaire que dans le cadre du PASJ, a-t-il précisé, l’audit organisationnel et fonctionnel puisse s’étendre aux juridictions et à l’inspection générale.

« L’entreprise de modernisation de la justice togolaise se poursuit et, à ce jour, l’état de cette justice enseigne que des avancées notables ont été effectuées dans plusieurs secteurs et sur plusieurs aspects. Plusieurs réformes politiques ont été initiées et conduites avec succès », a-t-il laissé entendre.

A l’ouverture des travaux, le garde des sceaux, ministre de la justice et en charges avec les institutions de la république, Puis Agbetomey a fait savoir que « la mise en œuvre de cette politique de modernisation nécessite la mise à disposition de moyens conséquents. Ce qui signifie qu’il faudra mettre la justice dans des conditions de fonctionnement optimal sur la justice dans le double plan structurel et conjoncturel  ».

« Ils demeurent encore nombreux, les défis conjoncturels et structurels quand bien même, dans un contexte de conjoncture généralisée, le gouvernement a consenti des efforts pour la construction ou l’extension d’infrastructures immobilières judiciaires à Lomé, Aneho, Atakpamé et Kara ou pénitentiaires à Kpalimé  », a-t-il conclu.

Au vu du rapport provisoire de l’audit, des avancées ont été réalisées mais il faut noter également des insuffisances.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don