Flash
24.05.2017 Entrepreneuriat : Ce vendredi, démarre à Lomé le Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). L’événement est à sa première édition.
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.

La RDC au ralenti après l’appel à une journée « ville morte »

Circulation inhabituellement fluide sur le boulevard Lumumba à Kinshasa

Beaucoup moins d’embouteillages à Kinshasa et des boutiques fermées... L’opposition avait lancé un appel à une journée « ville morte » ce lundi 3 avril en RDC pour protester contre le blocage du dialogue politique depuis l’accord du 31 décembre. Depuis, toujours pas de nouveau Premier ministre ni de nouveau gouvernement. Lundi, les trois principales villes du pays ont donc tourné au ralenti.

Kinshasa, la capitale congolaise a vu son activité ralentie ce lundi après l’appel de l’opposition à une journée « ville morte ». Mais aussi et c’est plus rare, la deuxième ville du pays, la capitale minière Lubumbashi a vu son activité réduite, surtout en périphérie, dans les quartiers réputés proches de l’opposition.

Parmi les signes qui ne trompent pas, l’absence d’embouteillages dans la capitale. Des rues désertes au centre comme en périphérie. Certaines banques avaient même refusé d’ouvrir. Et à la mi-journée, ce sont plutôt les terrasses de cafés qui commençaient à se remplir pour y boire une bière, comme un dimanche finalement.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don