Campagne de vaccination

Baisser drastiquement le taux de mortalité infantile

La 2ème Journée de la Santé de l’enfant a été officiellement lancée ce mercredi à Lomé par le ministre de la santé et de la protection civile, Pr Moustafa MIJIYAWA.

Cette journée fait suite à celle de la phase pilote expérimentée dans les régions des Savanes et de la Kara le mois de juillet 2016. Elle permettra aux enfants de se protéger contre des maladies évitables par la vaccination, et femmes enceintes, elles-mêmes et leurs fœtus.

Pendant ces quatre (4) jours, a fait savoir le ministre, nous allons « considérablement » réduire le taux de morbidité et de mortalité infantile au Togo.

« Au cours de cette journée, quatre (4) interventions seront offertes gratuitement aux bénéficiaires. Il s’agit notamment de l’administration de la vitamine A aux enfants de 6 à 59 mois, le déparasitage des enfants de 12 à 59 mois, la vaccination des enfants de 0 à 2 ans et la vaccination des femmes enceintes contre le tétanos. Plus de 1,5 million d’enfants âgés de 0 à 59 mois sont visés par cette campagne ainsi que des femmes enceintes  », a-t-il indiqué.

La phase pilote qui s’est déroulé en 2016 selon les organisateurs, a été d’une « parfaite réussite ». Elle avait eu lieu dans les régions des Savanes et de la Kara et avait permis une baisse considérable du taux de mortalité infantile.

Pour bénéficier de cette campagne, les parents doivent amener leurs enfants aux points de vaccination les plus proches de leurs habitations munis du carnet de vaccination de l’enfant, et la femme enceinte munie de son carnet de consultations prénatales.

Cette campagne du ministère de la Santé et de la Protection sociale est financée par l’UNICEF avec l’appui du Canada à hauteur de 250 millions de Francs CFA.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don