Visite de travail de Robert Dussey au CUBA

La bonne pioche à sept projets

Le ministre Togolais des affaires étrangères et de la coopération M. Robert Dussey vient de boucler jeudi, deux jours effectifs de visite de travail et d’amitié à la havane au Cuba.
Durant son séjour et avec l’ensemble de sa délégation, Robert Dussey a discuté avec son homologue des affaires extérieures de Cuba, Bruno Rodriguez PARRILLA. Au total sept accords qui seront signés incessamment entre les deux nations. Ce sont des projets d’accords discutés dans les domaines de la santé, de l’agriculture, du sport, de l’alphabétisation et de l’environnement.

 Au titre de la santé, trois projets d’accord ont été discuté. Selon un communiqué conjoint des deux chefs de la diplomatie, le premier accord discuté porte sur le domaine de la santé et la formation des médecins togolais . Dans ce projet, le Gouvernement cubain consent à recevoir chaque deux (02) ans, sur son territoire, 34 médecins togolais (4 médecins en neurologie, 4 médecins en Cardiologie, 4 médecins en médecine d’urgence, 2 médecins en néphrologie, 2 médecins en endocrinologie (diabétologie), 2 médecins en chirurgie thoracique, 2 médecins en anesthésie-réanimation, 2 médecins en urologie, 2 médecins en oncologie-médicale, 2 médecins en oncologie-pédiatrique, 2 médecins en Odontostomatologie, 2 médecins en réadaptation fonctionnelle, 2 médecins en neurochirurgie, 2 médecins en radiothérapie) en vue de leur formation, leur perfectionnement ou de leur spécialisation et pour des soins appropriés, chacun dans son domaine de compétence, aux togolais. 

 Le deuxième porte sur l’octroi d’un don en médicaments essentiels au Togo et sur l’envoi d’une mission d’expertise technique cubaine pour appuyer la gestion logistique des médicaments et consommables médicaux de la CAMEG- TOGO. Sur ce point, le Gouvernement cubain s’engage à faire dons au Togo de médicaments génériques pour la prise en charge de l’infection au VIH, de la tuberculose, du paludisme, de l’hypertension artérielle, du diabète, du cancer et de l’insuffisance rénale chronique.

 Et le troisième et dernier accord dans le domaine de la santé porte sur l’appui au système de santé du Togo dans le cadre de la prévention et du contrôle de la maladie a virus Ebola. Là, le Gouvernement cubain s’engage à :
- fournir des combinaisons de haute protection pour les besoins de la surveillance, de la prise en charge et du laboratoire, et de l’hygiène assainissement, etc.

- Former les membres des équipes cadres des régions, de districts et les prestataires des hôpitaux publics et privés sur l’identification précoce des cas suspects et l’utilisation des matériels de protections (MPI) ;

- Former les acteurs à l’investigation rapide des cas suspects de la maladie à virus Ebola dans le pays et aux principaux points d’entrée dans le pays dans le cadre du RSI-2005 et au technique de convoyage des prélèvements des cas suspects de la maladie à virus Ebola au laboratoire national de référence ;

- Former les prestataires des hôpitaux publics (Lomé, Kara, Dapaong, Sokodé, Atakpamé, Tsévié, Kpalimé, Aného) sur l’utilisation des matériels de protections individuelles (MPI) et la prise en charge des cas ;

- Doter les sites de prise en charge d’équipements, matériels, médicaments, et de consommables pour la prise en charge des cas ;

- Appuyer l’aménagement d’un local pour le stockage et les manipulations des échantillons des cas suspects dans les laboratoires impliqués dans la lutte contre la maladie à virus Ebola (CHU-Campus, CHR-Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong, Aného et Kpalimé) ;

- Former les techniciens de laboratoire sur les procédures de prélèvement, de conservation, et d’envoi des échantillons vers les centres de référence ;

- Doter le laboratoire national de référence et les laboratoires impliqués d’équipements, de matériels et de consommables pour les analyses élémentaires des cas (CHU-Campus, CHR-Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong, Aného et Kpalimé) ;

- Former les agents des services techniques sur les mesures sécuritaires et préventives.

 En matière agricole, le seul accord discuté porte sur la mise à disposition du Togo d’une assistance technique. Le Cuba consent à mettre à la disposition du Gouvernement togolais vingt (20) spécialistes agricoles ayant de hautes qualifications en techniques modernes de production, de conservation et de transformation de cultures vivrières, fruitières ou de rente, entre autres, la canne à sucre, le sucre, la banane, le riz, le mais, les oléagineux, les légumes et le café.

 Robert Dussey a aussi convenu avec son homologue cubain de la formation des arbitres et des entraîneurs de différentes disciplines sportives au Togo. Donc en matière sportive, le Gouvernement cubain consent à mettre à la disposition du Gouvernement togolais cinq (05) spécialistes du domaine sportif ayant de hautes qualifications en techniques modernes d’entraînement et d’arbitrage.

 L’alphabétisation et l’éducation non formelle étaient aussi de l’agenda de la délégation togolaise au Cuba du 14 au 16 Octobre dernier. De commun accord, le Gouvernement cubain a accepté mettre à la disposition du Gouvernent togolaisdes les jours à venir en matière technique, vingt (20) spécialistes en alphabétisation ayant de hautes qualifications en techniques modernes d’alphabétisation fonctionnelle.

Et puis un dernier projet d’accord portant sur la mise à disposition d’une assistance technique dans le domaine de l’environnement boucle les sept points d’accord de cette mission économique de Robert Dussey au Cuba. Le Gouvernement cubain consent à mettre à la disposition du Gouvernement togolais quatre (04) spécialistes du domaine de l’environnement ayant de hautes qualifications en techniques de lutte contre l’érosion côtière et la pollution marine.

Par ailleurs, l’accord d’exemption réciproque de la formalité de visa pour les titulaires de passeport diplomatique officiel ou de service, signé le 03 avril 2003 à la Havane, est entré en vigueur après dépôt des instruments de ratification par les deux parties.

Ces 7 accords vont incessamment être signés pour le renforcement des domaines pré-cités dans l’optique du développement humain et économique au Togo.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don